Vous êtes ici

Soigner grâce à la réalité virtuelle : Marseille à la pointe !

02 février 2016

Depuis plusieurs années, la lutte contre l'anxiété ou les phobies trouve dans la réalité virtuelle de nouvelles formes de thérapies originales et souvent efficaces.
En clair, le patient est immergé dans un environnement virtuel créé par ordinateur et équipé de lunettes 3D et de capteurs, il est mis en situation de devoir surmonter progressivement sa phobie.
 

 

  • Le vertige : une fatalité ?

Leader en Europe dans ce domaine, les hôpitaux de l'APHM ont notamment lancé - avec l'Institut des sciences du mouvement - une étude sur l'acrophobie que l'on appelle plus communément "vertige".
Cette étude va permettre de mesurer l'efficacité du travail basé sur la réalité virtuelle, combinée à l'imagerie cérébrale.
Pendant plusieurs séances de réalité virtuelle, le patient est confronté à sa phobie des hauteurs, plongé dans une pièce spéciale entourée de murs d'images réalistes (balcon, montagnes, canyons..) de 4m de haut.
A l'aide du thérapeute, il va pouvoir affronter progressivement ces situations anxiogènes. A l'issue d'une dizaine de séances, l'imagerie cérébrale (Tep scans et IRM) va permettre de mesurer les progrès effectués.

La partie médicale de l'étude est coordonnée par le Dr Eric Malbos, spécialiste des thérapies par exposition à la réalité virtuelle (TERV) au sein du Pôle psychiatrie de l’hôpital de la Conception (AP-HM) dirigé par le Pr Lançon.
Le travail est réalisé au Centre de réalité virtuelle de la Méditerranée (CRVM) en collaboration avec Daniel Mestre de la Faculté des sciences de Luminy (CNRS, AMU, Institut des sciences du mouvement).
Cette plateforme technologique de réalité virtuelle est constituée d’une immense pièce de 27m3 comportant quatre écrans géants.

 

  • D'autres études en cours pour d'autres phobies...

D’autres études en réalité virtuelle et psychiatrie sont coordonnées par le service du Pr Lançon :

- une étude sur l’efficacité de la réalité virtuelle dans le sevrage tabagique. Des patients se rendent dans des restaurants virtuels, des bars, et des lieux de travail en 3D, pour mieux gérer leur envie de cigarette.

- une étude sur l’efficacité de la réalité virtuelle sur la claustrophobie avec un logiciel très réaliste et un casque qui sera disponible dans le commerce pour tous les praticiens et le public.

- une étude sur l'optimisation de la relaxation par la réalité virtuelle pour les anxieux chroniques. Le patient apprend à se relaxer dans des environnements virtuels apaisants : plage tropicale 3D, feu de camp en forêt, coucher de soleil, etc.
 

  • Et d'autres études encore à venir dans les prochains mois

- une étude sur l’efficacité de la réalité virtuelle en tant qu'outil d'évaluation pour  le stress post traumatique chez les soldats français vétérans de la guerre d'Afghanistan avec l'hôpital inter-armée Sainte Anne à Toulon.
Un véritable Afghanistan virtuel a été reconstitué avec des évènements de choc comme des accrochages.

- une étude sur l’efficacité de la réalité virtuelle sur la dépression résistante avec TMS (stimulation magnétique transcranienne) avec l'utilisation de champ magnétique à haute fréquence pour stimuler le cerveau et modifier l'humeur du patient

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet