Vous êtes ici

Des chercheurs marseillais développent un cerveau virtuel pour étudier l'épilepsie

05 août 2016

Des chercheurs du CNRS, de l’Inserm, d’Aix-Marseille Université et de l’AP-HM viennent de créer pour la première fois un cerveau virtuel permettant de reconstituer le cerveau d’une personne atteinte d’épilepsie.
Ce travail permet de mieux comprendre le fonctionnement de la maladie mais aussi d’aider à préparer des gestes chirurgicaux par exemple. Ces résultats viennent d’être publiés en ligne sur le site de la revue "NeuroImage".

Un pour cent de la population mondiale souffre d’épilepsie. La maladie affecte les individus différemment, d’où l’importance d’un diagnostic et d’un traitement individualisés.
Or, actuellement les moyens de comprendre les mécanismes de cette pathologie sont peu nombreux et relèvent surtout de l’interprétation visuelle d’un IRM et d’un électroencéphalogramme.
Cela s’avère d’autant plus difficile que 50% des patients ne présentent pas d’anomalie visible à l’IRM et que la cause de leur épilepsie reste donc inconnue.

Le cerveau virtuel développé à Marseille va permettre de mieux comprendre - pour un individu donné - comment sont organisées les régions de son cerveau et l’interconnexion des aires entre elles.
Tenant compte de paramètres propres à chaque patient, ce cerveau a donc une véritable valeur de prédiction du fonctionnement des crises et offre un diagnostic beaucoup plus précis.

Par ailleurs, 30% des patients épileptiques ne répondent pas aux médicaments. Leur seul espoir reste alors la chirurgie. Celle-ci est efficace si le chirurgien a de bonnes indications sur les zones à opérer, en évitant pour ce faire, d’avoir à procéder à un geste invasif, et surtout de préparer l’opération en testant différents gestes possibles.



Cette technologie est, par ailleurs, à l’essai sur d’autres pathologies affectant le cerveau, comme l’AVC, l'Alzheimer, les maladies neurodégénératives ou la sclérose en plaques.

 

 

 

Accès rapides

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet